Les quatre principaux défis de Kellogg Company dans un monde VUCA

Dans le premier article de son blog, Charlotte Durrant, responsable marketing et communications chez Sedex, commente les principales leçons à tirer du discours d’ouverture d’Alistair Hirst, vice-président senior de la supply chain mondiale chez Kellogg Company, lors de la Conférence Sedex 2016

Alistair Hirst, vice-président senior de la chaîne logistique mondiale chez Kellogg's, lors de la Conférence Sedex 2016.

Alistair Hirst, vice-président senior mondial supply chain chez Kellogg Company travaille au sein de la supply chain de Kellogg Company depuis 32 ans, et ce sur quatre continents. Au vu de sa longue histoire et de son expérience dans le monde entier, nous avons invité Alister Hirst à prononcer notre discours d’ouverture à la Conférence Sedex pour nous faire partager sa vision pour simplifier la durabilité sur la supply chain.

Il a tout d’abord posé le décor : « Le monde n’a jamais été aussi complexe et volatile qu’ il ne l’est aujourd’hui. Il y a tellement de programmes et de politiques à mettre e place, que cela peut parfois paraître insurmontable. Mais c’est le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. »

Il a expliqué que Kellogg Company travaillait étroitement avec l’Institute of the Future, basé en Californie, pour l’aider à développer sa stratégie dans un monde que l’Institut définit comme étant « VUCA » : volatile, incertain, complexe et ambigu Selon l’Institute of the Future, pour prospérer dans ce monde VUCA, il faut avoir une vision de son objectif, comprendre comment on va y parvenir, avoir un objectif clair et disposer de l’agilité nécessaire pour faire face aux chocs d’offres à court et long terme.

Alister Hirst a choisi quatre défis principaux, qui impactent la stabilité, le risque et la durabilité sur les supply chains mondiales, afin de démontrer les dynamiques que l’exercice dans un monde VUCA apporte à Kellogg Company :

01. Instabilité politique : Des guerres en Irak et en Syrie au défi migratoire en Europe qui affectent l’équilibre socio-économique, en passant par le commerce extérieur et la volatilité qui entoure le Brexit au Royaume-Uni. Ce genre de défis ont un énorme impact sur le sourcing de Kellogg Company et influent grandement sur le domaine de durabilité.

02. Changement climatique : Des records climatiques ne cessent d’être enregistrés : il fait trop chaud, il pleut trop, l’air est trop sec. Alister Hirst a demandé : « comment commencer à créer une forme de résilience sur votre supply chain pour prendre en compte ce qui se passe ? », avant d’enchaîner sur la façon dont le changement climatique modifie la cartographie des régions productrices dans le monde. « Nous devons prédire les changements qui vont toucher les régions productrices, parce que les populations qui seront les plus touchées par le changement climatique sont celles qui souffrent déjà d’insécurité alimentaire. Je suis curieux de voir comment le changement climatique va toucher notre entreprise, parce qu’étant une entreprise alimentaire, tout ce que nous faisons commence avec ce que les agriculteurs font pousser pour nous dans les champs. »

03. Sécurité alimentaire : Les populations les plus vulnérables sont celles qui seront les plus touchées par ce défi. Selon Alister Hirst, « il s’agit de nos consommateurs actuels et nous espérons que nos futures activités prendront place sur les marchés en voie de développement. Nous avons donc intérêt à garantir que les communautés dans lesquelles nous opérons ont accès à la nourriture, et ce de façon régulière. Et l’entreprise peut y parvenir : nous pouvons intervenir et trouver des moyens commerciaux pour que les gens passent de l’agriculture de subsistance à la culture commerciale. »

04. Urbanisation : A. Hirst a expliqué que « les estimations actuelles prédisent une population mondiale de neuf millions de personnes d’ici 2050 et que 70 % de cette population vivra dans des zones urbaines. Il y aura donc non seulement plus de bouches à nourrir, mais pas de terres ou d’eau supplémentaires : nous devons produire plus avec moins de ressources. » Pour Kellogg Company, « cela signifie que nous devons avoir un programme de durabilité très solide, particulièrement en ce qui concerne la productivité et la découverte de moyens pour améliorer la sécurité alimentaire de ceux qui restent en zone rurale, pour qu’ils veuillent être agriculteurs et produire de la nourriture pour ceux qui se déplacent vers les villes.

 

Ces quatre défis posent le décor dans lequel Kellogg Company essaie de simplifier la durabilité de sa supply chain. Comment l’entreprise procède-t-elle ? Découvrez-le dans mon prochain article de blog, ou regardez la vidéo ci-dessous pour découvrir le discours d’ouverture d’Alistair Hirst dans son intégralité.

Découvrez bien d’autres vidéos de la Conférence Sedex 2016 sur la playlist YouTube.